HauteRoute – Cyclotouriste – course cycliste du Mont Ventoux

Le mont Ventoux, lieu d’exception dans le monde du cyclisme international, il est également connu sous le nom du Mont-Chauve. Situé dans la magnifique région de provence en France. Le lieu de départ de la HauteRoute Ventoux est le superbe village de Bedoin, petit village typique dont les spécialités sont le vin, la production de cerises et clairement le cyclisme.

La HauteRoute est la première et la plus difficile des courses cyclotouristes au monde, et en 2017 l’offre s’est étoffée avec des courses sur un programme de 3 jours, en sus des courses mythiques sur 7 jours telles que les Dolomites, l’Alpe d’Huez ou les pyrénées, ou de l’autre côté de l’atlantique les Rockies. HauteRoute offrira en 2018 un programme exceptionnel de compétitions cycliste sur 3 jours et 7 jours.

Lors de cette édition 2017 de la HauteRoute Ventoux, environ 450 cyclistes se sont présentés au départ de cette exceptionnelle première édition. La haute route propose un modèle de course incluant les services d’une course pro, assistance en course avec MAVIC , chronométrage, classement et résultats avec leader par catégorie après chaque étape, puis une fois l’étape terminée, des prestations de massages, et une convivialité qui est au coeur de cette compétition, avec un repas, briefing, et quelques bières vélosophe pour les plus téméraires.

La compétition a eu lieu sur 3 jours, et les cyclistes ont eu l’occasion de monter le mont Ventoux 3 fois, par 3 voies différentes sur les 3 jours. Le premier jour, ils ont parcouru 106km sur une étape les menant au travers de Gordes, Sault, puis une montée s’arrêtant à Chalet Rénard, la sécurité ne pouvant pas être garantie au sommet à cause de vents soufflant à 110km.

Le deuxième jour, une étape de 140km au travers des gorges de la Nesque, le col d’aulan, sault, malaucène, puis après 120km, une montée de 21km jusqu’au sommet avec des pentes de 9 à 12% et les 6 derniers kilomètres, menant des lacets brutaux et un dernier virage d’une rare difficulté pour terminer la course juste à côté de la station météo.

La dernière course des 3 jours était un contre la montre passant par la dernière montée, celle pratiquée lors du Tour de France, sur 21km en ascension totale au travers la forêt, et de superbes paysages.

Une superbe mission photographique, des paysages dantesques, une amitié forte entre les participants et l’équipe, de superbes moments de vie, je ne puis que dire que mon métier m’apporte, au travers des diverses missions, une vie professionnelle variée, bien remplie, et pleine de moments forts et uniques.

Vous pouvez découvrir d’autres de mes missions dans mes projets et réalisations.