0

Votre panier est vide.

Horlogerie et haute horlogerie suisse

L’horlogerie regroupe la science, la technique, l’art, l’industrie, le commerce des instruments propres à mesurer le temps.

On peut distinguer trois catégories d’horlogeries :

  • l’horlogerie ancienne décrivant différents types d’instruments, dits horologia pouvant indiquer les heures anciennes, tels les cadrans solaires, horloges hydrauliques, sablier ;
  • l’horlogerie traditionnelle à l’origine entièrement mécanique, invention de la fin du xiiie siècle dite simplement horlogerie ; elle concerne les horloges mécaniques, montres et pendules ;
  • l’horlogerie actuelle où les mécanismes d’horlogerie mécanique sont remplacés par des fonctions non mécaniques : systèmes électroniques, informatiques, etc.

La catégorie qui nous intéresse principalement est celle de l’horlogerie traditionnelle. L’artisanat reste encore intact de nos jours, mélangeant les talents de joailliers, orfèvres et horlogers afin de créer des oeuvres uniques, dont le seul but est de nous donner l’heure de la manière la plus esthétique qui soit, avec la plus grande précision possible.

Paradoxe d’une époque toute électronique ou tout se doit d’être instantané, ou consommation et obsolescence contrôlée sont les maître mots, la fabrication d’une seule montre de haute horlogerie peut prendre des mois. Faisant barrage à l’instantané, les horlogers imposent leur empreinte au Temps. Marque de noblesse d’une tradition remontant au XVIe siècle oblige, un bijou d’une telle prouesse technique se doit d’être attendue avec de la patience.