Fuji X-H1 review après 6 mois

Comme vous le savez, j’ai décidé de quitter l’univers Canon depuis quelques mois (au mois de mars précisément) et il me semble opportun de venir vous parler de ce changement et de ce qu’il a occasionné comme impact. Voici donc mon ressenti sur le monde Fuji et mon fujifilm X-H1 review.

Je ne vais pas entrer dans les détails techniques, la sodomie du pixel, et d’autres aspects dignes des réflexions que nous pourrions avoir en tant que photographes… non, je vais vous parler de la vraie vie tout simplement tout au long de ce x-h1 review.

FUJIFILM X-H1

S’adapter au monde Fujifilm

Il est important de noter que la première des choses est la nécessité de s’adapter. C’est un nouveau boîtier, il offre de nouvelles opportunités mais également pose des problèmes comme tout nouvel appareil.

La règle #1 c’est la patience, et de shooter, shooter, shooter. Il vous faut sortir prendre des photos, sans cela, vous ne comprendrez pas votre boîtier le jour ou vous aurez besoin de trouver la solution.

Le fujifilm X-H1 se compare très largement pour ce que je fais comme photographie (sportive, commerciale, éditoriale, corporate) au 5D mk2 et 5Dmk3 de chez Canon.

Ce que j’aime particulièrement, c’est sa légéreté, il est très compact, discret si je n’y pose pas le battery grip (j’utilise le grip principalement en sport, afin d’avoir 3 batteries et de ne pas avoir à changer quand je suis sur à l’arrière d’une moto).

Autofocus – Aucun complexe, Top !

Son autofocus est particulièrement rapide et le mode Continu (qui s’ajuste en tournant la molette en bas à gauche du boitier sur c, et en mettant le bon mode adapté à votre activité dans vos menus d’AF). J’aime sa qualité, le silence, la rapidité à laquelle il capture son sujet avec les points de focus (325 points).

Avis x-h1 Review : Très positif, largement équivalent aux DSLR

Silence – Vive le mode MS & ES

Le silence est particulièrement appréciable, même en mode Rideau mécanique, je n’entend presque rien, et je peux réellement me concentrer sur mon sujet, sans me dire que je vais déranger les gens autour si c’est lors d’une conférence ou d’un événement ou le silence règne.

Poids plume du Fuji X-H1 ?

La légéreté, comme je le disais plus haut. J’ai gagné en poids dans mon sac sur ce qui est du boitier, ou j’ai compensé avec d’autres optiques également.

Les utilisateurs du X-Pro2 ou du X-T2 diront que c’est un boîtier lourd, mais en comparaison avec les réflex Canon, c’est vraiment léger.

Ma compagne et ma fille sont mes plus grandes Fan en riant aux éclats, me voyant avec mon sac, mon matériel fuji tout petit, et 3 sacs pleins de flashs, fonds de studio, mes Profoto A1, B1, B2, D1 pour aller sur un shooting. En effet sur ce type de shooting la différence est minime, mais quand je couvre un marathon, un triathlon, un ultra-trail ou une séance corporate lifestyle, je peux vous dire que ça fait toute la différence et mes épaules, poignets et dos me remercient.

Avis x-h1 review : Excellent, le X-T2 ou X-T3 sont encore plus légers, un pas en avant d’ici peu.

Batteries NP-W126S

C’est le gros point à améliorer sur les boîtiers Fujifilm et en particulier le X-H1 avec la consommation du mode IBIS. Mais il semblerait que cela soit en cours de modification pour les suivants (une nouvelle batterie peut-être ? qui sait…).

Affaire à suivre sur le prochain boîtier annoncé en rumeur, le fujifilm X-T3, qui ne saurait tarder à montrer le bout de son nez d’ici à Photokina. Mais en tout cas c’est très prometteur.

Pour pallier à ce problème, il faut simplement s’organiser. Personnellement, j’ai fait l’acquisition de 2 chargeurs Patona Dual USB à 20chf chacun, collés ensemble, une prise dual USB, et je peux charger 4 batteries en 2h30, Si je rajoute à cela le chargeur de départ et le fait de pouvoir charger avec le grip, je peux charger 7 batteries en 2h30, c’est largement plus qu’il n’en faut pour quelconque séance.

Bref, il s’agit simplement de s’organiser, mais en tout cas, c’est vraiment efficace, et rien à redire là dessus.

Performance du Fujifilm X-H1

Pour avoir shooté des mariages, et des événements sportifs sur plus de 14h, je dois dire que le Fujifilm X-H1 couplé au Fujifilm X-T2 (ou bientôt 3) sont un excellent choix. Aucun regret d’avoir changé par rapport à cela, et après 6 mois, c’est un x-h1 review très positif de ces performances que je peux annoncer.

JPG vs RAW

Je ne travaille qu’en RAW, car j’aime avoir des données et pas des images qui sortent de mon boîtier, mais je dois dire que les fois ou j’ai utilisé les JPG pour tester ou pour une raison que je vais expliquer par la suite, avec les divers modes d’émulation de films FUJI, c’est réellement impressionnant. Je pourrais pour une grande partie du travail événementiel, rester en JPG sans me poser de question.

Pourquoi le JPG ?

L’intérêt du JPG est réellement quand le mode émulé nous plait, et qu’on est clairs sur notre balance des blancs, qu’on n’a pas de modifications, et qu’on ne souhaite pas retravailler nos images en profondeur avec Capture One Pro, Serif Affinity Photo ou Photoshop.

Il est cependant essentiel de comprendre qu’on ne peut pas utiliser le mode Wifi/Bluetooth via l’application Fuji pour transférer des RAW (c’est réellement un problème… j’aimerais pouvoir faire du Tethering ou mode connecté via ce mode là et y passer des RAW).

On peut, ou plutot on doit utiliser le mode JPG ou JPG+RAW pour pouvoir passer des images à notre smartphone via l’application Fuji, et l’utiliser en mode connecté.

Le déclencheur

Il faut s’habituer au déclencheur, il est très très sensible. Au départ j’avais un bon nombre de flous de bougé, je ne comprenais pas pourquoi… j’étais au 2000e de seconde, il n’y avait pas de raison apparente.

Après discussion avec mon ami, confrère et collègue Martin converti à Fujifilm après mon acquisition, nous avons trouvé la cause… il faut être très doux sur son déclencheur, presser délicatement, si on claque dessus comme sur notre Réflex, on est quasi certains d’avoir des flous, donc le mot d’ordre est qu’il faut caresser ce déclencheur, tout en douceur, pour y prendre du plaisir.

Les upgrades & Firmwares

Ce x-h1 review ne serait pas complet sans parler des updates, upgrades et firmwares.

Fujifilm est réactif, aucun des autres fabricants ne réagit aussi vite aux propositions des utilisateurs, des pros qui bossent avec leur matériel. Ils sont à l’écoute, apprennent, modifient, développent, changent, regardent, et sont tous utilisateurs de leurs propres boîtiers sur leur temps libre.

C’est réellement formidable de savoir qu’on peut s’attendre à des évolutions (sans révolution actuellement… à améliorer ci-après).

Association avec l’univers Profoto

J’ai fait l’acquisition de la télécommande AirTTL-F de Profoto chez mes confrères de Graphicart, et je ne suis pas déçu. Tout fonctionne à merveille, et je suis ravi de pouvoir utiliser tant mon Profoto A1 que l’intégralité de mon univers Profoto au sein de mes projets.

Capture One Pro 11 dans tout ça ?

Aucun problème, il aura fallu 1 mois à PhaseOne pour mettre en place une mise à jour pour accueillir le Fujifilm X-H1 à leur système. J’espère que Fujifilm sont déjà en contact avec PhaseOne afin de leur donner les informations sur le futur X-T3, afin qu’il puisse être accessible dès sa sortie, sans nous bloquer pendant quelques mois, ça serait juste la partie proactive idéale. A voir si ils arrivent à nous surprendre et à être des précurseurs.

Ce qu’il faudrait améliorer ?

Fonctions Personnalisées

Je ne comprend pas, que ce soit pour fuji ou tout autre constructeur, qu’on limite l’utilisateur à ce que l’entreprise juge bonne qu’on puisse utiliser. je m’explique.

Il existe dans les menus, des dizaines d’options, et on peut bien entendu créer un menu personnalisé, mais il reste limité à certaines options… Pourquoi ?

On peut assigner certaines fonctions à des boutons ou molettes, mais pourquoi diable ne peut-on pas assigner toutes les fonctions ?

En tant qu’ex-informaticien je sais qu’un menu est un appel a une fonction, et ces fonctions assignent des valeurs que l’appareil va intégrer. Alors que ce soit via le menu, via une molette, ou via un bouton, la fonction a les moyens de changer la variable.

Fuji, soyez précurseurs… offrez la possibilité à tous vos utilisateurs de choisir ce qu’ils souhaitent faire de votre boîtier. Osez les laisser créer, et utiliser les modes comme ils en ont besoin ? Certains ont besoin de l’horizon, ils ne peuvent pas l’activer, d’autres ont besoin de changer un mode chromatique, ou peut-être une carte via un clic, changer une valeur de nombre de frames par seconde pour de la video en tournant une molette, ou quelconque autre option… Pourquoi les limiter ? Un firmware offrant la possibilité de rajouter une option via une fonction n’est pas une révolution, c’est du marketing certes, mais ce n’est pas révolutionnaire… Soyez révolutionnaires !

Caches plastiques et caoutchouc

Les caches plastiques qu’on perd facilement, qu’on casse, devraient venir en paire, ou être solutionnés pour qu’on n’ait pas à devoir les retirer. Si une personne perd le petit caoutchouc sous son fuji X-T2 ou Fuji X-H1, il l’expose à l’humidité, à la poussière, aux débris… il risque de détruire son boîtier car cela n’a pas été pris en compte par les ingénieurs… A revoir à mon humble avis car des bouts de Gaffer Tape ne sont pas la solution.

Raw en application Fuji

Il serait bon de pouvoir avoir du RAW directement via l’application fuji pour Android ou IOS.

Un réel Service Fuji Pro en Suisse

Actuellement il est en train d’être mis en place, mais il n’a pas encore de réel impact, et il est difficile de considérer qu’on peut avoir un bon service de qualité sans un service FPS (Fuji Pro Service).

L’univers Fujifilm « in real life »

Chère équipe fujifilm, je sais que je passe pour un extra-terrestre en disant que j’ai quitté les réseaux sociaux, mais communiquez par d’autres biais que Facebook. Tout le monde n’est pas dessus, de plus en plus de monde tente de vivre hors connexion, et nous ne sommes, en tant que photographes pro, pas derrière nos ordinateurs pour chatter ou scroller à longueur de journée.

Vive Mailchimp, messages Whatsapp, et autres solutions Old School en plus des solutions Réseaux sociaux, afin qu’on puisse réellement vous rencontrer plus souvent !

Conclusion de ce X-H1 review

En conclusion de ce x-h1 review du monde Fujifilm, ainsi qu’une pléthore d’objectifs et de matériel, je peux vous dire que je suis convaincu qu’on a devant nous de belles années à vivre avec ce matériel.

J’ai gardé mon matériel Canon dans une sacoche depuis 6 mois, je ne l’ai pas ressorti, et il serait temps de le vendre, donc c’est une des prochaines étapes car il va rapidement prendre la poussière, et ça serait dommage, vraiment dommage.

Je me réjouis du Fujifilm X-T3, et de pouvoir en faire un review à sa sortie, après avoir testé et fait un review du X-T2 (à écrire encore) lors du triathlon de Genève, car je sens qu’on va avoir droit à une incroyable surprise et évolution de la part de fujifilm.

Quelques Projets au Fujifilm X-H1

Voila, c’est la fin de mon X-H1 review, en espérant qu’elle puisse vous donner à réfléchir, ou alimenter des discussions de salon.

N’hésitez pas à partager ce contenu si il vous intéresse, et par contre… pour les commentaires, idées, avis, remarques… c’est sur mon site internet uniquement, car JE NE LIS PLUS LES RESEAUX SOCIAUX. donc si vous écrivez quelque chose en commentaire sur Facebook, instagram ou autre… je n’y aurais plus accès, j’ai désactivé toutes mes applications de mon téléphone et n’y vais plus du tout.

 

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment

deux × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.