Skip to content
Photographe Commercial, lifestyle, lifestyle institutionnel et corporate lifestyle, Entreprise basée à la chaux-de-fonds, Neuchâtel, Suisse. Photographe de sport Lifestyle pour des magazines, éditoriaux ou campagnes publicitaires. Agences de communication, Agences Marketing, webAgencies, développement de visuels selon concepts clients. Horlogerie, mode, photos pour assurances, photos publicité pour boutiques et grandes surfaces. PME, TPE, petites et moyennes entreprises suisse, europe et international. Les visuels de type commercial lifestyle sont utilisés par des assurances, des cabinets médicaux, des marques de vêtements de sport, des produits santé, ainsi que des produits de sport & services liés au bien-être. Série personnelle sur la vie à barcelone, le mode de vie, l'ambiance architecturale, graphique et photo de rue minimaliste. Shooté au Fujifilm X-T3, fujifilm 23mm, et Fujifilm 35mm

Voyage au coeur de la créativité

Le monde créatif est unique en son genre et il ne faut pas longtemps pour que le créatif soit brûlé, qu’il se sente déprimé, dans une ornière, ou qu’il se décompose pour se sentir inutile et sans valeur. Mais la vérité est que la créativité n’est pas un but en soit, c’est un voyage. Je crois fermement que nous devrions apprendre à apprécier notre chemin vers la créativité et voici comment je prends le temps de comprendre comment trouver ma voie et comment cela pourrait vous aider.

Tout d’abord, au cours de ces deux dernières années, j’ai travaillé sur plusieurs segments de ma vie, modifier ma pratique physique, jusqu’à entièrement revoir mon alimentation, en passant en mode cétogène, ma gestion de mon mental, cele de mon temps libre. Mon point de vue, c’est qu’il existe de nombreuses façons de développer notre créativité et qu’elle revêt différentes formes, pour chacun de nous. Cependant, l’essence de la créativité n’est pas d’être constante, mais simplement d’être.

Quelques questions me viennent à l’esprit lorsque l’on pense à la créativité. Qu’est ce que la créativité? Comment pouvons-nous devenir plus créatifs? Comment créons-nous? pour qui créons-nous? où commencer ? et comment est-ce que je me compare aux autres? vous avez peut-être beaucoup plus de questions liées à la créativité, et je n’aurai certainement pas de réponse à certaines d’entre elles, mais je vous aiderai à creuser dans vos pensées pour faire ressortir les choses.

La créativité – Un But !

Comme mentionné dans l’introduction, la créativité n’est pas un but en soit. Vouloir être créatif, c’est un peu comme vouloir être intelligent ou fort, cela ne veut rien dire car ce n’est pas un but clair, et si c’est atteint? et ensuite? est-ce la fin? la vie s’arrête-t-elle? À mon humble avis, la créativité ne peut être un but, mais seulement un ensemble de règles pour vous permettre de vous connecter avec vous-même.

Alors, comment pouvons-nous transformer la créativité en pierre angulaire? Eh bien, la question devrait vraiment être: pourquoi voulez-vous être créatif? Pensez-y pendant une minute (ce qui déclenchera votre cerveau logique et non le créatif), il est difficile de comprendre pourquoi vous êtes créatif, mais une façon de vous aider est de penser à COMMENT vous vous sentez lorsque vous êtes créatif!

Ca y’est ? vous avez pigé ? Comment vous sentez-vous ? Est-ce quelque chose que vous ne pouvez pas arrêter de faire? ou y a t’il dans vos activités des choses que vous aimez faire? il peut s’agir de chanter, de danser dans votre chambre, de photographier, de concevoir, de dessiner, d’ingénierie, d’inventer des choses, d’écrire, de cuisiner ou de toute autre activité qui vous rend incroyable.

Cessez d’essayer d’être créatif

Quoi ? Donc, pour être créatif, je devrais arrêter d’essayer d’être créatif? Eh bien OUI ! Je crois fermement que vous devriez cesser d’essayer… parce qu’essayer déclenche le cerveau logique, celui des mots, celui des non-brainstorms.

L’une des clés d’un bon livre que j’ai lu il y a quelques années pour apprendre à dessiner – Dessiner avec le côté droit du cerveau – était de commencer à reproduire des images en les retournant, afin d’éviter que votre cerveau ne voie un nez, une paupière ou autre pour dessiner un portrait, par exemple. Si vous vous concentrez sur des lignes, des ombres, des formes sans les nommer, vous constaterez une amélioration incroyable de vos compétences en quelques heures.

En ne pensant pas et en ne laissant pas votre esprit se mettre poser des mots sur vos pensées, vous commencerez à être plus créatif. Maintenant, qu’est-ce que “plus” ou “moins” et est-ce que ça veut dire quelque chose? Honnêtement ? Non. Ne considérez pas être créatif comme moins ou plus, considérez simplement le mot « être » comme si la créativité était votre amie, votre compagnon et votre copilote en termes de réalisation.

Commercial lifestyle photographer, institutional lifestyle photographer, sport lifestyle photographer, corporate lifestyle photographer based in La Chaux-de-Fonds, Neuchâtel, switzerland. Sport & people lifestyle photographer, editorial magazine photographer, commercial, editorial advertising campaigns. Communications Agencies, marketing agencies, web agencies, development of visual concepts for clients. SME, Small & Medium companies, Europe and international work. Profoto Trainer, Fujifilm passionate user. Fujifilm X-T3, fujifilm X-H1. Olivier Borgognon - Swiss commercial, sport & lifestyle photographer with worldwide projects and ambition.

Apprendre à Lâcher prise

Dans ma quête de compréhension de la créativité, ce que j’ai appris, c’est que plus j’essayais, moins elle se produisait, plus j’y pensais, moins elle était présente et moins j’étais créatif. J’ai libéré ma créativité en décidant simplement de sortir avec mon appareil photo et de commencer à regarder. Qu’est-ce que je ressens lorsque je porte l’appareil photo à mon œil? Qu’est ce que je ressent en prenant cette image? Je sors et produis, je produis… j’essaie un angle, je m’écarte, je vois si j’aime ça, je continue, sans jugement, sans considérer si c’est bon ou mauvais, mais simplement le fait d’essayer et de faire bouger les choses m’amène à créer.

En ramenant le «qu’est-ce que ça vaut ?» dans l’équation, revenez-vous à l’esprit logique, et vous serez certainement coincé, alors ne réfléchissez pas et laissez simplement tomber.

Réseaux sociaux et créativité

Les réseaux sociaux et la civilisation dans laquelle nous vivons sont des éléments de la vie très axés sur le conformisme et sur la consommation rapide. Le monde a besoin de spécialistes, de gens capables de répéter la même chose encore et encore. Nous mangeons dans les chaînes fast-food similaires dans le monde entier, les mêmes centres commerciaux, les mêmes produits, les mêmes sensations, nous visons la zone de confort, ce que nous savons déjà, encore et encore, jour après jour.

C’est bien pour certains, mais pas pour les entrepreneurs, les créatifs, les exclus, les « ratés », tous ceux qui aspirent à autre chose. Quand tu voyages, tu le fais parce que tu veux un «frisson» pour découvrir quelque chose de différent, tu essaies un sport extrême pour «te donner un buzz».

Je ne conseille pas à tout le monde de faire cela, mais pour ma part, j’ai quitté les médias sociaux, j’ai supprimé mes comptes. Est-ce que cela signifie que je ne vais jamais sur Instagram, pinterest ou alors? bien sûr que non, mais je le fais de façon très consciente. Pour voir le travail d’un compte ou d’une personne spécifique, je cherche quelque chose qui me conduira. Je suis titulaire d’un compte, car je sais que le cerveau essaiera de me transformer en conformiste et de me protéger de la réaction de «lutte ou de fuite» déclenchée par notre cerveau primitif.

Les médias sociaux se sont révélés de plus en plus conformistes. Les gens vont, pour être acceptés, pour copier, reproduire ou adapter leurs visuels afin d’avoir plus de likes, plus de partages, plus de commentaires. Ce n’est pas mauvais, c’est juste un être humain, car l’être humain est un animal social, nous devons nous sentir acceptés par notre famille, par nos pairs, par notre groupe social, et aller à contre-courant nécessite une volonté massive sur une longue période. .

Alors, qu’est-ce que cela a à voir avec la créativité? Bien que vous regardiez tous les autres sur instagram ou les médias sociaux, vous vous comparez à eux, mais ils ne sont pas vous! Vous allez donc essayer de reproduire et d’appliquer quelque chose qui n’est pas vous, et vous allez devenir un imitateur ou tout simplement faire quelque chose que quelqu’un d’autre fait… alors pourquoi devrions-nous vous engager pour cela? Si je veux travailler avec Chris Burkard ou Mario Testino, ou Tim Tadder, je ne dois pas être eux, je dois être moi-même avec ce que je peux apprendre d’eux, mais je dois vraiment être moi-même.

Gratification instantanée

L’essence de la créativité est d’éviter le chaos de la gratification instantanée. Notre monde tente d’être plus rapide, chaque jour, chaque minute, chaque seconde, nous devrions publier, publier, montrer plus. Le plus gros risque avec ceci est que nous cherchons également la perfection à travers ce que nous montrons, parce que nous sommes des animaux sociaux, tu te souviens? Oui… je suis sûr que vous avez bien compris maintenant… comment pouvez-vous être parfait, publiez votre meilleur travail au quotidien si vous ne pouvez pas sortir et expérimenter des «erreurs» ou faire des choses qui ne valent rien, juste pour créer? ça ne fonctionnera pas bien vous comprenez ? oui… c’est techniquement impossible parce que c’est une manière totalement antinomique de fonctionner, et notre cerveau en est parfaitement incapable.

Un excellent moyen de faire preuve de créativité est de vous libérer du besoin de gratification instantanée. Les choses les plus magiques de la vie prennent du temps. La gratification instantanée est agréable sur le moment, mais n’a pas un très bon goût sur le long terme, car nous en voulons de plus en plus, mais nous ne nous sentons jamais satisfaits.

J’essaie de développer des projets personnels ou de sortir et de créer n’importe quoi, même en photo de rue ou en dehors de mon secteur d’activité, et 99,9% ne passent pas le cap de mon disque dur.

Prenez la Sagrada Familia, les pyramides d’Égypte, le grand canyon, le mont Everest… combien d’années, des milliers d’années, des millions d’années ont-elles pris pour être ce qu’elles sont? Ne sont-ils pas étonnants et fascinants? Les constructeurs ont-ils créé quelque chose de plus grand qu’eux? oui… la nature n’a-t-elle pas créé quelque chose sans se soucier de l’ego de la gratification instantanée? pour sûr…

Meditation

L’un des principaux éléments pour pouvoir créer de manière régulière consiste à vider notre esprit. Ma principale recommandation, issue de plusieurs mois de recherche et de près de 100 ouvrages sur le thème de la créativité, de l’entrepreneuriat, est d’apprendre à méditer.e

La méditation est l’art de faire taire votre cerveau et vos pensées. En le faisant, vous apprenez à entrer petit à petit « dans le flow » ou « dans la zone » comme diraient certains chercheurs du FlowGenome project par exemple.

Il existe de nombreuses ressources sur le sujet de la méditation et quelques applications sur votre téléphone, telles que petit bambou en français ou headspace par exemple en anglais, qui peuvent vous aider dans vos premiers pas vers la médiation. Guidés par une voix, vous apprendrez à vous laisser aller, à vous concentrer sur votre respiration et au moment présent, vous effacerez vos pensées de ce que vous valez aux yeux des autres et vous apprendrez simplement que le moment est l’élément essentiel de la créativité. .

journal de gratitude

Un autre élément à créer est d’avoir un petit livre d’idées et un journal de gratitude avec vous. Chaque fois qu’une idée vous vient, écrivez-la et, au quotidien, recherchez tout ce qui se passe de bien dans votre vie.

Vous ne trouvez pas quelque chose pour être reconnaissant? la vie craint? vous êtes totalement déprimé? Pensez simplement au fait que vous avez un toit, de la nourriture, une vie, le soleil, le vent sur votre visage, la sensation de pluie et le calme qu’elle procure, un lit? peu importe… des choses simples. De la simple sensation de menthe lorsque vous vous brossez les dents, au simple port de votre t-shirt préféré…

La journalisation vous aidera à vous recentrer sur le positif et, en vous concentrant sur le positif, il sera beaucoup plus facile de créer, car nous pouvons entrer dans ce que nous aimons, comment nous l’aimons et le faire connaître au monde entier.

Dans ma quête d’apprentissage, j’ai trouvé un livre et un journal qui m’ont amené à de précieux changements, qui pourraient être des lectures intéressantes pour vous. Je recommanderais cette lecture extraordinaire de James Clear – Atomic Habits et le Clear Journal from BaronFig pour vous aider à gérer votre journalisation et vos habitudes.

Soyez votre propre voie créative

Vous avez donc peut-être médité pendant un certain temps et écrit dans un journal, ou peut-être pas parce que vous découvrez cet article aujourd’hui, comment pouvez-vous en arriver à créer?

Nous avons discuté du fait que la méditation vous aide à vous recentrer sur vous-même et la gratitude de nouveau axe votre esprit sur votre expérience positive de la vie. Ces deux choses sont donc liées à vous, à qui vous êtes, à ce que vous ressentez et à rendre les choses positives.

Le monde que vous créez pour vous-même n’est pas le monde des autres et, par conséquent, votre créativité ne vient pas des autres, elle vient de l’intérieur. 10 personnes créatives peuvent assister au même spectacle, voir la même galerie d’art, écouter la même musique, et créeront quelque chose de différent si nous les incitons à être différents.

Alors maintenant, il est temps que vous mettiez tout cela bout à bout, et peut-être que vous pourriez méditer un peu, puis noter vos pensées et visualiser quelque chose qui vous fait du bien. Commencez avec ce que vous avez, peu importe, créez simplement une image à la fois, un mot à la fois, une parole à la fois… obtenez-en une après l’autre, puis l’autre.

Cela ne fonctionnera pas à tous les coups, et ce n’est pas le but, l’objectif au long terme est de créer et de simplement faire, sans penser à l’avant ni à l’après, et au coeur de tout cela, il y aura votre perle, l’essence de qui vous êtes, et c’est la créativité. Vous allez créer quelque chose qui résonnera chez certaines personnes, quelque part, et je suis fermement convaincu que votre art sera trouvé si vous le diffusez simplement, pas sur les médias sociaux, mais simplement là-bas.

Olivier Borgognon - Rue de la serre 4, CH-2300 La Chaux-de-Fonds - Commercial outdoors & active lifestyle photographer - +41 78 920 20 34 - me@olivierborgognon.com

Mots de la fin

Suis-je bon ? Aha… oui, c’est une question piège, il n’ya rien de bon! Est-ce que je me sens comme si je faisais juste ce que j’aime faire? est-ce un privilège de pouvoir le faire? Oui bien sûr. Je fais ce que je fais, comme je le fais, et si ça résonne avec quelqu’un, c’est que ça a lieu d’être tout simplement!

Le mois dernier, mon beau-père m’a demandé si je ne voulais pas trouver un emploi dans une entreprise en tant que photographe ou dans un autre domaine. un job fixe, 42h par semaine, 5 jours par semaine, de 9 heures à 17 heures. J’ai répondu que je ne pouvais imaginer de pire scénario pour ma vie .

Le plaisir de planifier ma vie chaque jour avec de nouvelles aventures, de créer régulièrement de nouveaux contenus pour les clients nouveaux et existants, la joie des essais et des erreurs, et le plaisir d’apprendre de l’échec (qui est d’ailleurs le meilleur moyen d’apprendre… l’échec consiste simplement à trouver un autre moyen pour que les choses ne fonctionnent pas). Eh bien, tout cela met vraiment ma vie professionnelle en valeur chaque seconde et mon art grandit de jour en jour.

Mon souhait le plus précieux pour vous est de faire l’expérience de l’art de ne pas vous soucier de ce que les autres pensent de votre art et de simplement ressentir le même frisson que je ressens dans ma vie.

J’aimerais savoir comment se passe votre chemin dans les commentaires, alors n’hésitez pas à me laisser un message, chaque fois que, si cela vous était utile, et pour ma part, je pars, créant des choses que j’aime, qui résonnent avec moi, et me sortir de ma zone de confort, juste parce que je laisse tomber moi-même qui je suis, mon ego et mon besoin de trouver l’approbation de mes pairs. Je vais créer, m’amuser et continuer, jour après jour, parce que je ne peux pas imaginer une vie sans cela, sans m’amuser, ni en écrivant, ni en prenant des photos, en connectant les gens, car c’est mon chemin créatif.

This post is also available in: English

Show replies

Join the discussion

2 comments on “Voyage au coeur de la créativité”

  1. Un grand merci Olivier d’avoir partagé ce chemin de réflexion. Les pièges sont si nombreux, et qu’il est parfois difficile de sauter par dessus ou de les contourner ! Notre créativité se niche dans chaque instant de nos vies, dans chaque envie que nous laissons pousser. Et en effet, comme on se sent bien quand cela arrive ! Comme tu le dis si bien, le « travail créatif » se confronte à notre cerveau logique, en quête de sens à tout prix. Qu’il est bon de le mettre en veille parfois…
    Au plaisir de lire tes futurs articles, et MERAKI !

    1. Hey céline,

      Un tout grand merci à toi d’avoir pris le temps de passer, de le lire, de laisser un commentaire sur cet article. J’adore l’échange que cela apporte, et je reste un grand convaincu de ce fameux meraki caché au fond de nous, derrière ce bruit incessant qui nous remue sans cesse.

      Au plaisir de te revoir prochainement surtout, tu sais ou on est, n’hésite pas, on trouvera de quoi te garder par ici 😀

      MERAKIIII !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.